Skip to Content
Du 22 au 26 février, microStart lance la Microstarters Week sous le signe de la reprise économique

Du 22 au 26 février, microStart lance la Microstarters Week sous le signe de la reprise économique

Durant la dernière semaine de février, microStart donne rendez-vous à tous celles et ceux qui ont le projet, la conviction ou l’envie de devenir entrepreneurs. Crise sanitaire oblige, la 10e édition de son évènement phare sera 100 % digitale et rendra un hommage appuyé à la résilience de nos entrepreneurs locaux face à la pandémie et ses conséquences, partout en Belgique.

Depuis 2011, avec le soutien de ses nombreux partenaires, l’institution de microfinance organise chaque année la MicroStarters Week. Cette semaine entièrement dédiée à l’initiative économique valorise les nombreuses actions des microentrepreneurs qui lui font confiance et qui, par leur exemple, prouvent au plus grand nombre que la création de son propre emploi est une voie d’insertion durable. C’est aussi l’occasion d’interpeller nos dirigeants sur les différents freins qui font encore trop souvent obstacle à l’entrepreneuriat populaire.

 

Au programme : plus de 25 évènements virtuels

Après une année 2020 tumultueuse, la MicroStarters Week veut, plus que jamais, aider les (futurs) entrepreneurs locaux à rebondir, à créer et à développer leur entreprise. Oui, c’est possible, même en temps de crise !

Plus de 25 évènements virtuels seront ainsi accessibles en ligne, en français, en néerlandais, en anglais et, pour la première fois, en arabe. Les (futurs) entrepreneurs pourront découvrir les solutions du microcrédit accompagné, bénéficier de conseils concrets, rencontrer virtuellement d’autres entrepreneurs et poser leurs questions aux équipes de microStart et de ses partenaires. Bref, tout pour réussir son projet d'entreprise, grâce à des ateliers, des sessions d’information, des conférences-débats, une série de webinaires autour de la numérisation.

« Choisir cette période pour lancer son entreprise peut paraître une idée folle, mais malgré la crise COVID-19, l’envie d’entreprendre des Belges reste intacte. Les chiffres de création d’entreprises en 2020 en témoignent. Et si le microentrepreneuriat demeure en tout temps une solution à l’inclusion sociale et à l’accès à l’emploi, il est aussi un moteur de développement économique local, de dynamisation de la vie des quartiers et un vecteur de lien social, ce à quoi nous aspirons tous après ces temps difficiles », déclare Emmanuel Legras, CEO de microStart.

Se lancer en temps de crise ? Cet entrepreneur l'a fait !

En 2020, microStart a accordé 583 microcrédits en Belgique, soit un montant de 4,12 million €. Depuis 2011, le nombre total de microentrepreneurs financés se monte à 5998, pour un montant total de 42,15 millions €.

Exemple de ce succès parmi tant d’autres, voici le témoignage d’Angelo Aucello, gérant du Five Senses Coffee Bar à Mons :

« Il y a un an, j’ai décidé de lancer le projet qui me tenait à cœur, mais aucune banque n’a voulu me suivre. J’ai alors fait appel à microStart avec qui le courant est tout de suite bien passé. Ils ont accepté mon projet et m’ont aidé à le financer. En raison de la crise COVID, ils ont même reculé de deux mois mes échéances de remboursement, ce qui a permis de lancer mon activité sans trop de charges. Grâce à eux, Le Five Senses Coffee Bar a ouvert ses portes le 15 février, à Mons. »
Angelo, gérant du Five Senses Coffee Bar à Mons
Angelo, gérant du Five Senses Coffee Bar à Mons

Rencontre avec le cabinet Dermine (mercredi 24/2)

Plus que jamais, microStart entend également profiter de cette nouvelle édition de la MicroStarters Week pour demander un renforcement du soutien des pouvoirs publics dans tous les secteurs d’activité, et ce, jusqu’à une véritable reprise de l’activité économique. À ce titre, l’un des points d’orgue de cette semaine sera la rencontre avec le cabinet du secrétaire d’État à la Relance, mercredi 24 février, dès 11 heures.

Chaque année, en Belgique, plus de 100 000 entreprises sont créées, dont 90 % sont des microentreprises qui constituent le cœur de l’économie belge et de son dynamisme. Pourtant, 60 % des créateurs d’entreprises éprouvent des difficultés à accéder au crédit bancaire. Pire, plus de 80 % des aspirants emprunteurs éconduits par le système bancaire classique déclarent ne pas avoir été informés d’autres solutions de financement possibles, comme la microfinance, au moment du refus de leur organisme de prêt.

« C’est pourquoi, depuis mars 2020 et le début de la pandémie, nous sommes mobilisés autour des entrepreneurs belges dans le cadre de notre plan de relance. Cette semaine sera donc aussi l’occasion de présenter les services, financiers ou non, que microStart propose pour accompagner la relance économique qui ne peut se faire sans la pleine participation des micro-entrepreneurs », conclut Emmanuel Legras.

 

Retrouvez le programme de la Microstarters Week et inscrivez-vous sur :

https://microstart.be/fr/actualites/microstartersweek-2021-1

 

Dossier de presse : 

Dossier de presse MicroStarters Week FR_Press.pdf - 6 MB

 

Contact presse : 

Pour tout renseignement complémentaire, demandes d’interviews et de photographies :

Simon Laval Voice Agency

microStart, 10 ans au service des microentrepreneurs 

Depuis 2011, microStart offre ses services de financement et d’accompagnement à toute personne souhaitant créer ou développer une entreprise et n’ayant pas accès au crédit bancaire. microStart défend l’idée que chacun dispose d’un droit inaliénable à l’initiative économique, quels que soient son genre, son origine, son parcours professionnel, son niveau académique ou sa situation économique.

Depuis dix ans, microStart, c’est :

  • 5998 microcrédits décaissés
  • 4065 entrepreneur.e.s financé.e.s
  • 8854 personnes accompagnées et formées
  • 42,15 millions injectés dans l’économie belge

Pour un impact concret de :

  • 31 % de femmes soutenues
  • 75 % de taux de pérennité à 2 ans
  • 1,6 emploi créé par entreprise financée
  • SROI : Pour 1 € investi par microStart, la collectivité en reçoit 4 €.
A propos de microStart

microStart est l'association philanthropique leader belge de la microfinance. Elle a été créée en 2011 à l'initiative de l'ADIE (association française d'accompagnement à la microentreprise), BNP Paribas Fortis et le Fonds Européen d'Investissement. microStart propose des microcrédits de 500 à 25.000 euros et un accompagnement pour la création d'entreprise à destination des personnes éloignées de l'emploi et des possibilités de financement. Depuis 2011, microStart a octroyé 5998 microcrédits et financé plus de 4065 entreprises pour un montant total de plus de 42,15 millions d'euros. Chaque micro-entrepreneur soutenu crée en moyenne 1,6 emploi (avec le sien). Enfin, chaque euro investi par microStart rapporte 4 euros à la collectivité (en richesse créée et en économie d’allocations diverses).