La cinquième Semaine du Microcrédit, c’est du 14 au 18 mars 2016 !

AVEC LE MICROCREDIT, IL N’Y A PAS D’ÂGE POUR ENTREPRENDRE

Mercredi 9 mars 2016 — Du 14 au 18 mars aura lieu la cinquième édition de la Semaine du Microcrédit, une initiative de microStart pour la première fois coorganisée avec l’association flamande de microcrédit Hefboom.  Autre grandes premières  : l’événement est placé sous le haut patronage de Sa Majesté la Reine et bénéficie du soutien de  Marianne Thyssen, Commissaire Européen à l’Emploi et aux Affaires Sociales. 

La SMC se veut un encouragement à tous ceux désireux de créer leur propre job sans beaucoup de moyens, à recourir au microcrédit comme tremplin pour créer ou développer leur entreprise. Elle est aussi l’occasion pour microStart de sensibiliser les décideurs économiques et politiques aux freins qui handicapent trop souvent la création d’entreprises.

Lancé dans les années 80 au Bangladesh, le microcrédit permet aujourd’hui à plus de 200 millions de personnes exclues du système bancaire dans le monde d’avoir accès à des prêts de faibles montants, en général pour lancer ou développer une petite activité économique. Pourtant reconnu pour son efficacité dans la lutte contre le chômage et la précarité, le microcrédit reste trop peu développé en Belgique, alors que preuve est faite qu’il s’avère très efficace pour créer de l’emploi.

microStart a été créé par l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (Adie), le pionnier européen du microcrédit, et BNP Paribas Fortis, première banque en Belgique, avec l’appui du Fonds Européen d’Investissement.

Sous le haut patronage de Sa Majesté la Reine Mathilde

En 2015, la SMC a permis à microStart d’obtenir une forte visibilité et une large couverture de presse. 1 600 contacts ont été établis et 311 projets ont été déposés. Cette année devrait encore recueillir plus de succès. 

Le mercredi 16 mars, la Reine Mathilde viendra à la rencontre des porteurs de projet liégeois, marquant ainsi un temps fort de la Semaine du Microcrédit en Wallonie. 

Le 14 mars, Marianne Thyssen, Commissaire Européen à l’Emploi et aux Affaires Sociales sera à Anvers pour inaugurer le lancement de la SMC en Belgique et réaffirmer son soutien au microcrédit. La Commissaire Européenne est en effet une ambassadrice de la microfinance en tant qu’outil d’insertion sociale et de développement économique : « Nous devons permettre aux gens de mettre leur créativité au service de leur propre emploi. La microfinance peut réduire l’exclusion sociale en reconnectant au monde du travail ceux qui ne l’étaient plus mais qui ont cependant d’excellentes idées et compétences. Ce n’est que positif pour notre économie !» déclarait-elle récemment.

Entreprendre, un défi intemporel

Il n’y a pas d’âge pour entreprendre. C’est sur ce message que microStart entend mettre l’accent pour cette édition 2016 de la Semaine du Microcrédit. Entreprendre est un vrai défi, intemporel. Quel que soit leur âge, microStart continuera à financer et à accompagner les porteurs de projets, tout comme les entrepreneurs déjà actifs qui veulent continuer à se développer.. 

Créé initialement à Bruxelles, microStart couvre maintenant l’ensemble du pays, grâce à son réseau de cinq agences (Bruxelles, Liège, Gand, Anvers et Charleroi) et à ses nombreuses antennes de proximité. 

Poussant plus loin cette volonté de s’inscrire dans une dimension nationale, microStart a décidé de collaborer avec l’association flamande Hefboom et son offre de crédits Impulskrediet. Cette année et pour la première fois, les deux institutions de microfinance organiseront ensemble la Semaine du Microcrédit 2016. Un message fort qui montre que le soutien aux plus démunis se joue des structures ou des frontières linguistiques.

Agenda de la SMC bruxelloise 

■ Lundi 14 mars : Grande journée de prospection organisée par les conseillers et bénévoles de microStart dans les zones cibles de la ville. 

Patrick Sapy participera à la table ronde « Is financial education a missing link ? » organisée par la Fédération Bancaire Européenne dans le cadre de leur « Money Week » 

■ Mardi 15 mars : L’agence de Bruxelles ouvrira ses portes et proposera des permanences « conception de projet ». 

■ Mercredi 16 mars : microStart participera au Grand Salon Entreprendre organisé à Tour et Taxis. 
L’agence de Bruxelles ouvrira ses portes et proposera des permanences « conception de projet ». 

■ Jeudi 17 mars : microStart participera au Grand Salon Entreprendre organisé à Tour et Taxis. 

Journée de sensibilisation à l’entrepreneuriat et au microcrédit auprès de jeunes, dans la commune d’Ixelles. 

■ Vendredi 18 mars : Microfestival organisé sur la place de la Monnaie afin de promouvoir la mission de microStart ainsi que les microentrepreneurs qui ont été financés. Il sera l’occasion de mettre les réalisations des porteurs de projets en avant, dans une ambiance conviviale et familiale. 
 

Horaires et participants :
– Micro-marché : 13 h 30 – 18 h 30
– Activités sur scène : 14 h – 18 h 30
+ ventes de café par l’équipe microStart qui discutera de son expérience et de ses missions avec les passants.

Participants au marché (liste non exhaustive) :

  • Street Candy – Arnaud Collignon
    • Vente de bonbons
  • La Fabrique à Chocolat – Sammy Letaïef
    • Artisan de chocolat
  • Traiteur – Astrid Lassoie
    • Traiteur africain
  • MAMAFI Sème du bien – Liliane Ralifara
    • Vente d’huiles essentielles
  • Stacoro Design – André Octors
    • Réalisation et vente de mobilier d’intérieur sur base de récupération de palettes en bois
  • Productions Associées – Sidi Hassane
    • Vente de bijoux
  • Objets en bois d’olivier – Amine Achour
    • Vente d’ustensiles de cuisine, décorations et jeux en bois d’olivier
  • Les nippées – Gregory Leclère
    • Création et vente de vêtements
  • Picabulle – Catherine Delferier
    • Librairie nomade pour les jeunes, encourageant les petites maisons d’édition et la lecture en Belgique

Découvrez l’intégralité du programme de la SMC, partout en Belgique, sur www.microstart.be

Catherine Delferier, 39 ans, est originaire de Bruxelles. Après avoir exercé des années comme professeur de français, elle a décidé de se lancer comme indépendante.

« Avec Picabulle, je veux offrir un espace de rencontre chaleureux, respectueux et familial où cultiver sa curiosité, tout en défendant les valeurs d’une économie sociale.»

Catherine Delferier lance en octobre 2015 son projet « Picabulle » (www.picabulle.be), une librairie nomade pour donner le goût des livres aux plus jeunes. 

Elle commercialise des livres pour enfants afin de promouvoir la lecture et pour soutenir les petites maisons d’édition belges, grâce à sa bibliothèque nomade et à ses conseils sur mesure.

Son microcrédit lui a permis d’acheter un stock de livres, qu’elle propose à ses clients lors des nombreux ateliers ludiques qu’elle organise. 

Son projet se déroule bien et lui permet d’exercer un métier qu’elle aime. Grâce à son prêt microStart, elle espère pouvoir continuer à lire de chouettes histoires.