Septième Semaine du Microcrédit : les entrepreneurs bruxellois vont trouver à qui parler !

Du 19 au 23 mars 2018, microStart et Impulskrediet unissent à nouveau leurs forces pour organiser la septième édition de la Semaine du Microcrédit. Un événement qui sera célébré dans la capitale et partout ailleurs en Belgique.

Mercredi 14 mars 2018 — Forte du succès des éditions précédentes, la Semaine du Microcrédit est de retour pour continuer à défendre le droit à l’initiative économique pour tous. Cette édition 2018 entend démontrer que, comme le prouvent chaque jour des dizaines d’autodidactes, entreprendre n’est pas réservé à une quelconque élite.

NON AUX IDÉES REÇUES ET AUX PRÉJUGÉS

L’entrepreneuriat doit être accessible à chacun, quels que soient son origine, son sexe, son milieu social ou son âge. L’important est la volonté de (re)prendre leur vie en mains qui animent ces hommes et ces femmes de tous âges, religions, origines… !

Le microcrédit est un outil efficace contre le chômage et l’exclusion. Les oubliés du système bancaire classique peuvent, eux aussi, créer une activité économique... et réussir. Tout simplement, car ils ont envie de prendre leur destin en mains !

L’action sur le terrain de microStart et d’Impulskrediet prouve que chacun peut devenir entrepreneur, pour peu qu’on lui donne accès au financement et à un accompagnement personnalisé, deux piliers fondateurs du microcrédit. 


Parmi les nombreuses animations qui se succéderont à Bruxelles, durant cette Semaine du Microcrédit, épinglons :

Durant toute la semaine, le public à l’occasion de voter pour son entrepreneur préféré. Rendez-vous sur le site de la semaine du microcrédit pour voter ! Jusqu’à 3000€ à gagner ! www.semainedumicrocredit.be

  • Samedi 17 mars (toute la journée)

Une équipe de microStart tiendra un stand d’informations dans le cadre des « Jours fous de l’économie sociale » au ViaVia Bruxelles, Quai aux Briques 74, 1000 Bruxelles.

  •  Lundi 19 mars (après-midi)

Tout l'après-midi, vous pourrez croiser les équipes de microStart dans les rues de Bruxelles et leur poser vos questions sur l'entrepreneuriat et le microcrédit accompagné. Ouvrez l'oeil !

  • Mardi 20 mars (toute la journée)

MicroStart vous accueille dans un bus de la STIB spécialement aménagé pour l'occasion. Venez nous rencontrer pour parler de vos projets ! Un café et une praline de La fabrique à chocolat vous seront offerts. Des clients microStart feront également des démonstrations de leurs activités. De 8h30 à 11h: Marché Place Dailly. De 11h30 à 15h30: Place Flagey.

  • Mercredi 21 mars (toute la journée)

Journée formation ouverte au public. Deux séances d’information éducatives et interactives sur le Business Model Canevas. Pour plus d’informations, contactez : brussels@microstart.be ou 02/888.61.00.

  •  Mercredi 21 mars (après-midi)

De 14 h à 19 h, collaboration BWMA et microStart pour un événement exceptionnel : « Entreprendre, il ne faut pas nécessairement avoir de grands diplômes pour réussir ». Pour plus d’informations, contactez info@bwma-association.com

  • Vendredi 23 mars (soirée)

Soirée de clôture de la semaine du microcrédit et remise des Awards. En présence des bénévoles et partenaires microStart, la soirée se déroulera dans les locaux de BNP (Rue Royale, 20 –1000 Bruxelles) à 17H30. Sur invitation.

PORTRAIT DE MICROENTREPRENEURS : 

Lydia Ngeah Ekeme- Little Lydia (Salon de beauté) à Ixelles

Originaire du Cameroun, Lydia est infirmière de formation et possède une expérience de plus de 15 ans dans le secteur du bien-être. Son salon de beauté, Little Lydia, est implanté à Ixelles, avenue Louise.

Sa formation lui permet de soigneusement concevoir des services alliant esthétisme et bien-être médical à des prix très démocratiques, pour la plus grande satisfaction de sa clientèle, de plus en plus fidèle.

En gestionnaire avisée, Lydia reste attentive à l’évolution constante des techniques de soins et suit régulièrement des formations. 

Pour l’aider à toujours garantir les soins les plus professionnels à sa clientèle, elle a reçu plusieurs crédits microStart, dont un récent de 15 000 €, afin de renouveler une partie de ses équipements et de développer une gamme de produits de soins à base de miel qu’elle a elle-même conçue.

Plus de 3000 clientes ont déjà été conquises par le concept et se sont déjà confiées aux mains expertes de Lydia ! À leur demande, Lydia s’est également lancée, en parallèle, dans l’achat-vente-location de costumes de fêtes et historiques. 

Amhad Salaheddin - Palmyra (restaurant syro-libanais) à Leuven

En 2006, Ahmad quitte Alep et la Syrie pour la Grèce. Il y reste 6 ans et y ouvre un restaurant de cuisine syro-libanaise. Cependant, la terrible crise économique qui frappe la péninsule l’oblige à quitter le pays.

Il arrive alors en Belgique, en 2013. Dès son arrivée, il est engagé comme tailleur de pierres, mais la cuisine reste sa vraie passion. Patiemment, il va épargner pour pouvoir investir dans un local et relancer un restaurant.

Sa quête d’un site pour abriter son projet se révèle très difficile, tant pour trouver l’endroit adapté que pour obtenir les autorisations nécessaires aux aménagements intérieurs. Mais, Amhad n’est pas homme à renoncer facilement. Après des efforts acharnés, il obtient finalement toutes les autorisations nécessaires. Palmyra n’est plus un mirage !

Il contacte alors microStart pour obtenir une aide destinée à la finition des aménagements, à acheter le premier stock et à la décoration indispensable au dépaysement total de ses clients.

Grâce aux 14 000 € obtenus auprès de microStart et à un prêt Funds For Good de 1000 €, Amhad a pu réaliser son rêve et proposer aux palais belges les 1001 saveurs de la gastronomie de sa région natale.

Slagiana Milutinovic- Revana (salon de massothérapie) à Laeken

Originaire du Kosovo, Slagiana, que tout le monde appelle Anna, y travaille comme aide-cuisinière. La situation difficile qui prévaut dans l’ex-province serbe l’oblige à partir pour l’Allemagne, en 1989.

Elle y restera quatre ans, travaillant dans la restauration, avant de venir en Belgique, en 1993. Chez nous, Anna occupe différents emplois (aide ménagère, commis de cuisine, responsable de cafeteria…). En 2016, elle se découvre un don et une passion pour la massothérapie.

Elle décide de prendre un virage dans sa vie professionnelle et entame une formation en massothérapie. Au terme de celle-ci, elle se lance dans l’aventure de l’entrepreneuriat et ouvre « Revana », son propre salon de massage, à Laeken.

Pour financer son installation, Anna contacte microStart Bruxelles et JobYourself. Grâce aux montants successivement obtenus (4000 €, puis encore 2000 €), elle a pu investir dans le matériel et dans la communication pour se faire connaître.

Massage aux huiles essentielles, massage relaxant, massage reiki… Anna maîtrise toutes les techniques ! Mais surtout, elle va à la rencontre des besoins de chacun. « Dans ce métier, l’important, c’est l’amour et l’écoute des autres… pour faire de ce moment une parenthèse hors du temps dont on ressort réénergisé », dit-elle. Les clients en redemandent !

 

Découvrez l’intégralité du programme sur www.semainedumicrocredit.be

Avec le soutien de : BPN Paribas Fortis, AG Insurance, Partena, Funds for Good, PMVz, Lions Club, Metro, JCDecaux, Région Wallonne, Agentschap Innoveren en Ondernemen, Région Bruxelles Capitale, Actiris, Commune d’Ixelles, VDAB, Commune de Molenbeek, European Investment Fund, European Comission, STIB, UNIZO.