Septième Semaine du Microcrédit : microStart invite tous les microentrepreneurs liégeois à s’informer pour réussir !

Du 19 au 23 mars 2018, comme chaque année, microStart organise la Semaine du Microcrédit. Un événement national placé sous le patronage de la Reine Mathilde qui se déclinera aussi dans la Cité Ardente !

Mercredi 14 mars 2018 — Forte du succès des éditions précédentes, la Semaine du Microcrédit est de retour pour continuer à défendre le droit à l’initiative économique pour tous. Cette édition 2018 entend démontrer que, comme le prouvent chaque jour des dizaines d’autodidactes, entreprendre n’est pas réservé à une quelconque élite.

NON AUX IDÉES REÇUES ET AUX PRÉJUGÉS

L’entrepreneuriat doit être accessible à chacun, quels que soient son origine, son sexe, son milieu social ou son âge. L’important est la volonté de (re)prendre leur vie en mains qui animent ces hommes et ces femmes de tous âges, religions, origines…!

Le microcrédit est un outil efficace contre le chômage et l’exclusion. Les oubliés du système bancaire classique peuvent, eux aussi, créer une activité économique... et réussir. Tout simplement, car ils ont envie de prendre leur destin en mains !

L’action de microStart prouve que chacun peut devenir entrepreneur, pour peu qu’on lui donne accès au financement et à un accompagnement personnalisé, deux piliers fondateurs du microcrédit. 


Venez découvrir ce que le microcrédit peut faire pour vous lors des nombreuses animations qui se succéderont à Liège, du 19 au 23 mars prochains.

Agenda liégeois de la Semaine du Microcrédit

Durant toute la semaine, le public à l’occasion de voter pour son entrepreneur préféré. Rendez-vous sur le site de la semaine du microcrédit pour voter ! Jusqu’à 3000€ à gagner !

  •  Lundi 19 mars (toute la journée)

Table ronde organisée dans les locaux de microStart à Liège. Les échanges porteront sur l’entrepreneuriat en Belgique et les difficultés que les entrepreneurs d’origine étrangère rencontrent pour devenir indépendants.

  • Lundi 19 mars (de 13 à 17 h)

Discussion entre les communautés de Liège, afin de leur offrir la possibilité de développer leurs commerces et de concrétiser leurs projets.

  • Mardi 20 mars (de 18 h 30 à 20 h)

Soirée entre entrepreneures animée par le réseau de « Zelles Ô Féminin ». L’occasion de découvrir tuyaux et astuces pour améliorer la visibilité de votre activité professionnelle.

  • Mercredi 21 mars (toute la journée)

Lunch-dégustation avec conseillers microStart et agents locaux BNP. Ce dîner leur permettra de se coordonner afin d’offrir le meilleur service aux demandeurs de crédit et favoriser l’inclusion bancaire ce ces derniers.

  • Jeudi 22 mars (toute la journée)

Stand de sensibilisation et animation sur le campus de l’Université de Liège, au Sart-Tilman.

  • Vendredi 23 mars (à partir de 17h30)

- Speedcoaching avec les étudiants de l’école professionnelle Sainte-Julienne & Saint-Joseph

- Soirée de clôture de la semaine du microcrédit et remise des Awards. En présence des bénévoles et partenaires microStart, la soirée se déroulera dans les locaux de BNP (Rue Royale, 20 –1000 Bruxelles) à 17H30. Sur invitation.

Cette année, le public peut élire chaque jour un microentrepreneur. Celui qui aura reçu le plus de likes gagnera un Award de 1.500€. Rendez-vous sur la  page Facebook: https://www.facebook.com/pg/microStart/photos/?tab=album&album_id=1804113056298519

PORTRAIT DE MICROENTREPRENEUR :

Francesca Schimmenti - La Dolce Vita (sandwicherie fine italienne) 

Après avoir travaillé de longues années comme monteuse-câbleuse, dans le secteur de l’électronique, Franca est licenciée à la suite d’une restructuration. Elle ne se laisse pas abattre par ce coup du sort et décide de mettre en œuvre l’idée qu’elle caressait déjà : reprendre la sandwicherie de sa nièce, idéalement située, près de la gare des Guillemins et de nombreuses écoles supérieures.

En février 2017, elle pousse donc la porte de microStart pour la première fois. Séduit par son courage et son enthousiasme, microStart lui accorde un microcrédit de 15 000 € et Franca se met à suivre avec assiduité les cours accélérés de gestion dispensés par Louis, bénévole microStart.

En septembre, Franca et son mari Vitto ouvrent leur sandwicherie fine italienne. Le couple travaille d’arrache-pied pour livrer chaque jour des produits de qualité à sa clientèle. Chaque matin, après avoir déposé leurs huit enfants à l’école, ils ouvrent les portes de leur établissement, jusqu’à 16 heures. Chez elle, le soir, entre les devoirs et le repas, Franca cuisine les sauces de ses pâtes pour le lendemain.

Les efforts et la passion qu’ils ont su injecter dans leur projet sont couronnés de succès. « La Dolce Vita » marche très bien, grâce à leur motivation de tous les instants.  

Linda Hamida - Linda Coiffure Évasion & Kréation (salon de coiffure) à Eupen

Fille de coiffeuse, Linda a repris le salon de ses parents pendant quelques années. Passionnée et talentueuse, elle devient également professeur de Coiffure au Robert Schuman-Institut d’Eupen.

Des problèmes la forcent à s’éloigner un temps des salons, mais la passion des ciseaux est trop forte et elle décide de reprendre un salon de coiffure installé depuis plus de 40 ans à Eupen. « Ça a toujours été mon rêve ! Toute mon enfance, je l’ai passée dans un salon », explique-t-elle.

Cependant, seule et avec un enfant, Linda ne dispose d’aucune garantie pour obtenir un prêt. Sa banquière lui conseille d’aller voir microStart. Sans hésiter, Linda se présente à l’agence pour y défendre son projet.

Impressionné par sa motivation, mais aussi par son expérience et le soutien autour d’elle, microStart lui octroie un crédit de 11 500 € et la fait profiter d’un prêt d’honneur Funds For Good, un prêt complémentaire sans intérêt de 4000 €. 

En outre, elle a pu profiter de la « Mesure Tremplin » qui permet aux indépendants de conserver, sous certaines conditions, leurs allocations de chômage pendant la première année d’activité. Un triple combo gagnant pour Linda qui démarre son activité avec toutes les chances de son côté !

Ates DOGAN - Atelier de couture à Herstal

À peine âgé de 15 ans, Ates Dogan était déjà gérant d’un cybercafé, en Turquie, pays dont il est originaire. Après cette première expérience professionnelle, il travaille ensuite, pendant un an, dans un magasin de bijoux. Pour améliorer le quotidien, il commence également à faire des retouches sur des vêtements et divers travaux de couture.

À 18 ans, il démarre une activité de chauffeur de taxi, avant de décider de quitter la Turquie, un an plus tard. À la fin de l’année 2010, il arrive en Belgique, où il est accueilli au centre de la Croix-Rouge de Hasselt. Régularisé en 2012, il décide de s’installer ensuite à Liège où vivent déjà ses parents.

Toujours passionné de mode et de couture, cet entrepreneur dans l’âme décide de lancer sa propre activité. Il suit d’abord des cours de français langue étrangère, ainsi qu’une formation de couture chez Mobitex. Infatigable, il reprend ensuite des cours à l’école polytechnique pour obtenir son CESS et son diplôme de gestion.  

À peine son diplôme obtenu, il se lance comme indépendant, en février 2015, et, dans la foulée, ouvre son propre atelier de retouche et de couture, à Herstal. C’est alors qu’il décide d’entrer en contact avec microStart qui lui accorde deux prêts successifs de 4700 € puis 7 500 € pour acheter des machines qui lui permettront de développer son activité. Du cousu main pour un entrepreneur dynamique comme Ates !

 

Découvrez l’intégralité du programme sur www.semainedumicrocredit.be

Avec le soutien de : BPN Paribas Fortis, AG Insurance, Partena, Funds for Good, PMVz, Lions Club, Metro, JCDecaux, Région Wallonne, Agentschap Innoveren en Ondernemen, Région Bruxelles Capitale, Actiris, Commune d’Ixelles, VDAB, Commune de Molenbeek, European Investment Fund, European Comission, STIB, UNIZO.

David Iglesias Regional Manager at microStart
Isabelle Degroote Voice