Un microcrédit et hop, c’est parti ! microStart et Funds For Good lancent l’été des starters

Mardi 20 juin 2017 — Du 21 juin au 21 septembre 2017, les 100 premiers entrepreneurs à souscrire un microcrédit de minimum 2000 euros se verront octroyer un prêt sans intérêt et sans garantie de 1000 euros pour le compléter.

La création d’activité est actuellement en plein essor. 2016 a même été une année record en la matière. Il est devenu plus facile d’entreprendre, notamment pour les demandeurs d’emploi. Une excellente nouvelle et un cap qu’il convient de garder !

Pour secouer la torpeur de l’été, traditionnellement moins propice à la création d’entreprises et d’emplois, microStart, premier organisme de microcrédit en Belgique, lance Starters, une campagne exceptionnelle qui se tiendra tout l’été.

Un prêt d’honneur pour les starters

Avec son slogan percutant « Un microcrédit et hop, c’est parti ! », Starters est une action spéciale réservée aux créateurs d’entreprises n’ayant pas accès au crédit bancaire. Les 100 premiers starters qui souscriront un microcrédit d’au moins 2000 euros1 se verront, en outre, attribuer un prêt d’honneur de 1 000 euros, grâce au partenariat entre Funds For Good et microStart.

« Nous sommes ravis de lancer cette opération avec microStart, avec qui nous collaborons depuis maintenant quatre ans », explique Marc Verhaeren, Managing Partner de Funds For Good.

« Nous créons des produits de placement, en collaboration avec des professionnels reconnus. Mais ce qui fait de Funds For Good un gestionnaire de fonds très spécial, c’est qu’il reverse la moitié de ses bénéfices propres à la fondation Funds For Good Philantrophy. Avec cet argent, la fondation octroie des prêts d’honneur en complément de microcrédits contractés auprès d’un de ses partenaires de microfinance, comme microStart », poursuit-il.

Les prêts d’honneurs sont sans intérêt et sont remboursés à partir du 25e mois pour être à nouveau prêtés à un autre entrepreneur2.

Effet de levier

« Le prêt d’honneur permet de répondre à l’absence de fonds propres chez ceux qui ont plus d’idées que d’argent. Dans d’autres pays, son utilisation comme outil de financement complémentaire est déjà répandue. La Belgique devrait s’intéresser à la question. Ce prêt de 1000 euros par Funds For Good constitue une sorte d’apport propre des entrepreneurs pour les organismes prêteurs. Il déclenche un effet de levier qui multiplie par deux ou trois le montant que nous pouvons leur prêter ! », explique de son côté Patrick Sapy, directeur général de microStart et président de l’European Microfinance Network.

Depuis son lancement, en 2011, microStart a accordé plus de 3.300 microcrédits pour un montant de près de 23 millions d’euros, créant de facto au moins 1.500 emplois nouveaux en Belgique.

Mobilisation estivale générale

La campagne se déroulera tout l’été. Elle sera omniprésente sur les réseaux sociaux et mobilisera les partenaires de microStart (organismes d’accompagnement à la création d’entreprise, BNP Paribas Fortis, Partena Professional) qui relaieront la campagne Starters.

En plus de bénéficier de ces conditions de financement spéciales, les starters pourront également accéder à tous les services habituels de microStart :

  • un accès à des outils d’e-learning ; 
  • un accompagnement sur-mesure ;
  • un réseau de près de 2000 entrepreneurs expérimentés ;
  • des possibilités de financements complémentaires par la suite (jusqu’à 25.000 euros).

Contact presse :

Pour tout complément d’information, demande d’interview ou matériel visuel, merci de prendre contact avec :

Voice Agency – Fabienne Coppey – 0495/23.82.78 – fabienne@voice.be

 

 

1.  Aux conditions de microStart arrêtées au premier juin 2017 et sous réserve d’acceptation du dossier, voir : https://microstart.be/fr/simulez-votre-microcredit

2.  Hors frais de dossier de 50 euros et sous réserve d’acceptation du dossier.